Des conseils pour bien décider de sa porte de garage porte-garage-enroulable.net ™

En matière de portes de garage, vous avez le choix entre de nombreux modèles. Et chacun présente des avantages et des défauts. La porte de garage à battants est la plus économique tout en exigeant de la place à l’extérieur pour être manipulée. La porte en accordéon fonctionne avec des panneaux articulés par des charnières ; parfaite pour les petits espaces, elle est difficile à motoriser. La porte de garage basculante consiste en un panneau unique.

porte de garage

Deux types d'ouverture sont proposés pour ce modèle : à bras d’équilibrage et à contrepoids. La porte sectionnelle est composée de panneaux amovibles comme un volet roulant qui vient se positionner en hauteur ou sur les côtés. Elle coûte plus cher qu'une porte battante. Finalement, la porte de garage à enroulement consiste en des lames qui s’enroulent verticalement. Elle vous permet un gain de place mais vous n'avez pas possibilité d'entrée piéton.

Du reste, le portillon est l'un des éléments à prendre en compte dans votre choix.

Quatre matériaux pour la porte de garage



Principalement quatre matériaux composent les portes de garage : aluminium, PVC, acier et bois. Celles en alu sont certainement les plus résistantes, alors que le PVC est le moins robuste et le moins onéreux. Pour sa part, le sapin allie esthétisme et confort thermique. Les acheteurs souhaitant bénéficier d'une bonne isolation avec un modèle en métal choisiront une porte avec deux parois.

Concernant l’entretien, il est quasiment négligeable sur une porte en polymère ou en métal, mais indispensable pour les matériaux naturels. Les portes de garage sectionnelles latérales pourront être posées par un bon bricoleur. D’autres systèmes d'ouverture réclament obligatoirement un professionnel, comme les portes à enroulement. D'une manière générale, faire appel à un pro reste avantageux : savoir-faire, garanties, TVA à 7% sur l'équipement puis la pose... La porte du garage tient un grand rôle dans le confort thermique d'un logement.

Si les matériaux naturels sont isolants, on peut toujours limiter les déperditions de chaleur dues à une porte en alu et de ce fait réduire sa facture énergétique. Un tel modèle peut entre autres être couvert d’un isolant en laine végétale ou bien en mousse. On trouve d'ailleurs tout le nécessaire autour de 40€ alors que les rails peuvent être protégés avec des joints de caoutchouc. Le coût d’une porte de garage se situe entre 300 et 4000€. Tout est fonction des dimensions, du modèle et de la matière utilisée.

Les portes à la française conviennent aux petits budgets, a contrario les portes en acier font chauffer la carte bleue. Une porte de garage en sapin vaut dans les 700€, le prix peut atteindre 3 000 euros pour une porte similaire en bois exotique. Les tarifs font donc le grand écart, en conséquence il est primordial de déterminer ses besoins et son budget. Particulièrement en cas de restauration d'une maison ancienne, l'ouverture du garage ne s'adapte parfois pas aux tailles en vente. Si la différence est petit, il est possible d'adapter un équipement d'usine mais sinon une porte sur-mesure devra être achetée.

Cette porte conviendra parfaitement et assurera en conséquence une excellente isolation. Dans ce cas, il est primordial d'avoir des mesures très précises et de demander l'intervention d'un spécialiste certifié. On peut toujours installer une motorisation sur une porte de garage, même si elle est déjà posée. A courroie, à crémaillère, à bras… Il en existe plusieurs types, toutefois, chaque motorisation ne s’accorde pas avec toutes les portes de garage. Par exemple, un moteur à bras ne convient que pour les portes battantes ou pliantes et finalement la porte basculante s'équipe avec une motorisation à crémaillère.

Sans compter l'installation, une motorisation vaut entre 150 et 800 euros, garantissant quoiqu'il en soit bien-être à la famille mais aussi longévité à l'équipement.